Activités

Juin 2022 : jeudi 2 juin à 19h30 à l’Acore , chemin de la Mousse 102, 1226 Thônex , conférence de Mmes Karen Dieben et Sophie Blin : » Aperçu de la Thérapie Basée sur la Mentalisation : une autre approche psychothérapeutique spécifique pour le trouble de la personnalité borderline  »

Pour en savoir plus :

Qu’est-ce qu’une thérapie basée sur la mentalisation ?

Une thérapie basée sur la mentalisation est une forme de thérapie psychodynamique basée sur l’évidence. Elle a été développée à l’origine pour aider les gens souffrant de trouble de la personnalité limite. Elle est actuellement utilisée pour aider les gens atteints d’une variété de troubles de la personnalité. Les personnes atteintes de troubles de la personnalité sont souvent piégées dans des manières de percevoir habituelles. Cela signifie que ces personnes tendent à penser, à ressentir et à agir de manière prévisible, même si c’est dans différents contextes et situations.  Ces schémas ont tendance à être rigides au lieu d’être souples. Cela peut créer un décalage entre le déroulement et la perception d’une situation.

Une thérapie basée sur la mentalisation a pour objectif central d’aider les gens à mentaliser de manière plus exacte.  Une mentalisation réussie signifie d’être capable de comprendre ses propres états mentaux (pensées, sentiments, souhaits, croyances, intentions) ainsi que ceux des autres. Lorsque la mentalisation est entravée, les gens ont tendance à réagir de façon exagérée pour percevoir des maux, et cela peut créer des relations interpersonnelles tumultueuses ou brisées. Une mentalisation réussie vise donc à aider les patients à aborder avec plus de finesse leurs relations interpersonnelles, afin de les garder intactes.  La thérapie peut comprendre de parler des pensées, des sentiments et des intentions avec thérapeute, dans un espace sécurisé afin que l’exactitude de la mentalisation soit optimisée.

Les expériences précoces de la vie tendent à avoir un impact sur les capacités de mentalisation des personnes. Il est considéré que les déficits en mentalisation surviennent dans le contexte d’un système d’attaches de développement dysfonctionnel. La manière dont les personnes qui nous élèvent nous perçoivent tend à influencer la façon dont nous nous percevons et comment nous imaginons que les autres nous perçoivent. Si les parents peuvent refléter avec exactitude ce que les enfants ressentent, ces derniers peuvent se sentir compris et bien structurés. Si les parents mésinterprètent toutefois nos états psychologiques, nous pouvons développer une incertitude ou une confusion à propos de ce que nous ou les autres pensons ou ressentons réellement, ce qui provoque un état psychologique destructuré ( Extrait, Blake Psychologie )

 

 

 

Avril 2022 : le lundi 4 à 19h30 , première des rencontres entre nous lors desquelles nous pourrons échanger à des difficultés rencontrées lors des moments difficiles avec nos proches et leurs solutions possibles

Compte rendu Conférence – Julie Desrosiers 3 mars 2022

Pour le tout premier événement de notre association depuis sa création en septembre dernier, nous avons eu le plaisir de recevoir Julie Desrosiers, professeure à la Haute école de travail social et de la santé de Lausanne (HETSL), auteure de plusieurs ouvrages sur le trouble de la personnalité limite, pour nous parler de l’avancée actuelle de la recherche sur les troubles de la régulation des émotions et nous présenter son tout dernier ouvrage « Y a comme un vide en moi ».

Environ 25 personnes (pour la plupart, des membres de l’association) se sont inscrites pour cette soirée.

Le ton de cette conférence était très convivial et nous avons énormément appris avec la présentation de Julie Desrosiers. Son exposé clair, précis et illustré de schémas très explicites, nous a permis d’aborder le trouble borderline d’un aspect physiologique et neurologique. Nous avons eu la joie d’apprendre que les perspectives sont plutôt optimistes avec, à nouveau, des explications sur les façons de « guérir » les parties du cerveau qui seraient « touchées » et nous nous en réjouissons.

Madame Desrosiers a également parlé de son tout dernier ouvrage « Y a comme un vide en moi » et nous avons eu l’occasion de lui poser beaucoup de questions à propos de sa présentation ainsi que de son livre.

Madame Desrosiers et Monsieur Maxime Siegenthaler, ergothérapeute assistant de recherche à la HETSL, nous ont parlé de leur étude actuelle « FAB-2 » pour laquelle ils recherchent encore des personnes atteintes du trouble TPL et également des personnes non diagnostiquées TPL pour répondre à des questionnaires dans le cadre de cette recherche.

La soirée s’est prolongée autour d’une verrée conviviale qui nous a donné à tous l’occasion de nous rencontrer et d’échanger.

Mars 2022 : le jeudi 3 à 19h30 , conférence de Mme Desrosiers, professeure associée à la HETSL I de Lausanne, qui présentera un état des lieux de la recherche sur les maladies des troubles des émotions et qui  parlera de son dernier livre  » Y’a comme un vide en moi  »

Septembre 2021 : l’assemblée constitutive du 16 septembre 2021

Novembre 2020 : report  au printemps 2021,  à cause des mesures Covid, de l’assemblée prévue pour la création de l’association.